Spectacle Gilles Entajan - Carnets de roots

Théatre de Ségure

Une minute Cave poésie - fin de spectacle

Extrait Gazette Café

tambou africainMon nouveau spectacle: "Carnets de roots".

Tous les voyageurs, les routards, les baroudeurs vous le diront: l’aventure, l’étrange, le bizarre, le pathétique, le cocasse, le surréaliste, le comique…. ils l’ont rencontré.

Ces réalités font même parties de leur quotidien. Pas de voyage "sac à dos" qui ne soit émaillé d’anecdotes, de rencontres extraordinaires, qui permettent de mieux saisir une petite partie de l'âme des peuples rencontrés.

Ne pas oublier le décor: les paysages époustouflants, la flore, la faune...

Le moment est venu de partager les meilleurs moments, les meilleures histoires de mes périples autour du monde, sur cinq continents et de créer: 

"Carnets de roots".

Résultat: 1heure10 seul, face au public.  

Une expérience rodée et réussie

Pour bagage, un précedent show joué sur 700 dates et 25.000 à 30.000 spectateurs captivés et ravis, tout public (4 ans à 106 ans).

Un vrai succès lors des 5 dernières années, grâce à ce premier spectacle: "Le Tour d’Afrique en 180 jours".

Vous connaissez les brèves de comptoir, imaginez les brèves de voyages.


Je suis un raconteur d’histoires, un raconteur d’anecdotes.

Le fil conducteur de la Première Partie de mon spectacle consiste à explorer chaque aspect de la vie d'un globe trotter.

Chaque aspect est illustré, mis en valeur par une ou plusieurs anecdotes.

Dormir, se déplacer, manger, passer les frontières, être toujours décalé, bref vivre en milieu souvent hostile, voilà mon terrain de jeu.

Mon but, vous faire voyager dans un temps et un espace inhabituels et mémorables.

En Deuxième Partie, travaux pratiques: mes meilleures aventures vécues lors de mon tour d'Afrique (16 pays, 25000 kilomètres).

En particulier ma traversée de la République Démocratique du Congo par le Kasaï.

Après un long voyage en pirogue au milieu de la jungle j’ai du prendre un train pendant 16 jours, 1200 kilomètres, totalement immergé dans la population locale dans un véritable huis clos.

Peut-être l’expérience la plus intense de ma vie de voyageur.

Un Support de 100 photos en arrière plan me sert de décor pendant toute la première partie.

Mais ces photos sont souvent au cœur de l’action, une expression même de l’action dans la deuxième partie.

Par exemple, montrer la végétation qui pénètre à l’intérieur de mon train au Kasaï donne du poids, confirme mon propos qui parait moins surréaliste.

© spectacle-gil-aventure.com 2018